• "La Promesse des Ténèbres" de Maxime Chattam (2011)

    "La Promesse des Ténèbres" de Maxime Chattam (2011)New York. Mégapole de tous les possibles. De tous les excès. Où la verticalité des buildings s’oppose à celle de souterrains, toujours plus profonds, peuplés de SDF. Où des hommes se déguisent en vampires pour se repaître de la vie de leur partenaire. Où l’industrie pornographique underground se développe à une inquiétante vitesse. Où l’on vend la mort filmée en direct.

    Au cœur de ce maelström, le journaliste Brady O’Donnel, dans le sillage de Rubis, femme envoûtante, plonge dans l’enfer. Celui de la Promesse des Ténèbres.

    Mon avis : L'histoire est centré sur Brady O'donnell, journaliste de profession marié à Annabelle, qui elle, est flic. Brady après avoir bouclé un énième article, se tourne vers le monde du porno suite au conseil de son meilleur ami homosexuel. Tout d'abord sceptique, il décide par curiosité de visiter le site d'une jeune actrice qu'on surnomme Rubis. Le site s'ouvre sur une vidéo d'elle qu'il regarde jusqu'au bout, inquiet il se demande si le film est une mise en scène ou la réalité même à cause de la violence de l'acte. Suite à cette vidéo, il l'appelle pour une éventuelle interview qu'elle accepte soit disant parce "qu'il est différent des autres". Lorsqu'il se retrouve le lendemain, il la trouve encore plus jolie et plus jeune que sur la photographie et là il apprend qu'elle n'a pas eu une enfance joyeuse, qu'elle est partie de chez elle pour vivre ses rêves et qu'enfin de compte elle s'est trompée. Tout au long de l'interview, elle l'entraine sous un pont et là surprise elle se braque un pistolet sur la figure et appuie sur la détente. Brady sera témoin de son suicide et en direct. Pris de panique il ne sait quoi faire à part passer un coup de fil anonyme à la police afin de le prévenir. Et à partir de là, l'enquête commence et bien sûr l'enquête sera mené par Annabelle, la femme du journaliste. De son côté Brady aura du mal à cacher à sa femme son implication dans l'affaire donc décide de poursuivre son enquête, il veut à tout pris savoir pourquoi Rubis était-elle devenue ce qu'elle est ? Paumée ? Il sera à la trace d'un groupe d'individus que Rubis aura fréquenté et qui s'appelle "La Tribu", qu'on dit non-humains. Mystère suspense au rendez-vous malgré un début assez long. Ce qui me rend curieuse c'est qu'on retrouve un pentagrame dans l'appartement de Rubis, un pentagrame qui la protégeait des démons.


    Vivement la fin, je n'en suis qu'à la moitié. Maxime Chattam reste le même, les crimes sont super bien imaginés et bien décrits, âme sensible s'abstenir... mais Chattam fait mieux dans la triologie du mal.

    Franchement déçue pour un Chattam, il y a de l'intrigue, du suspence mais trop de détail qui fait perdre du temps au lecteur. Chattam reste fidèle dans la description gore des victimes. Il nous dresse d'ailleurs une étude sur le côté sombre de l'homme associé au sex. On pourrait croire que plus l'homme jouit plus son côté sombre aussi sort de l'homme (enfin comment l'expliquer ?). Bref l'histoire du livre se noit tellement il fait son analyse humaine et sa noirceur. Mais on apprend enfin ce qui arrive à Brady le mari d'Annabelle O'donneil.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :